Transport aérien : Le ciel se dégage pour Int’Air îles

Par Faissoili Abdou

Dénouement heureux dans le bras de fer Ancam et Int’Air îles.  La compagnie aérienne qui avait décidé de cesser ses activités à compter du 30 juillet à cause de « l’hostilité » de l’Anacm à son égard, va reprendre ses programmes de vol. Et ça sera, au plus tard à la fin de cette semaine. C’est ce qui ressort d’un communiqué publié à Moroni à l’issue d’une « réunion technique » entre d’un côté les responsables étatiques et ceux du  secteur des transports aériens et de l’autre les représentants  d’ int’Air îles et du secteur privé comorien.  « Les parties relève la disponibilité d’Int’Air ïles de reprendre au plus tard la fin de la semaine ses programmes de vol », indique le communiqué final qui souligne « l’engagement et la totale disponibilité du Président Azali à soutenir et accompagner la société Inter îles Air dans le but de reprendre rapidement ses programmes de vol ».

Le chef de l’Etat s’est, par ailleurs, engagé à « promouvoir l’émergence du secteur privé national dans le secteur du transport aérien afin d’assurer une meilleure insertion de l’Union des Comores dans la région et dans le monde ».

Dans un post publié lundi 31 juillet en soirée, Irchadidine Abdallah, président du Mouvement des entreprises comoriennes (Modec) a indiqué que « les compagnies aériennes nationales à savoir AB Aviation et Int’Air îles reprendront du service d’ici quelques jours ».

« Nous avons passé la journée entière à naviguer entre la présidence de l’Union et la vice-présidence en charge du secteur privé pour porter une énième fois le message aux autorités. Toutes les composantes du secteur privé comorien étaient représentées. Les pouvoirs publics dont le président Azali en premier ont été sensibles et sensibilisés. Nos doléances ont été entendues et prises en compte », a-t-il poursuivi.

Le Président du Modec a ensuite déclaré que « les arguments du très puissant directeur de l’ANACM ont été démontés un à un par les experts aéronautiques qui nous accompagnaient, sa mauvaise foi prouvée au grand jour. Selon toute vraisemblance, l’Etat est disposé à accompagner nos deux  dirigeants et dénouer cette crise qui n’a que trop duré et qui impacte gravement la mobilité de nos concitoyens ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s