Opinion/Ma modeste contribution citoyenne afin d’éviter des errances stratégiques imminentes en matière de politique de santé

Par Docteur Abdou Ada Musbahou, Chirurgien (France)

Une vue de l’hôpital de Bambao Mtsanga

Au moment où le gouvernement cherche les voies et moyens pour améliorer la qualité des soins dans notre pays par son engagement en faveur de l’ouverture de l’hôpital de Bambao La Mtsanga (Ndzouani) et de la construction d’un grand hôpital de référence à Moroni, il appartient à tout un chacun en dehors de toute considération politique  d’apporter son soutien citoyen pour la réussite de cette salvatrice démarche. C’est pourquoi en ma qualité de professionnel de santé, je me permets d’attirer l’attention des autorités sur certains écueils qui risqueraient de compromettre l’objectif des autorités en faveur de la création d’hôpitaux de référence.

1/Concernant la construction d’un grand hôpital de référence sur le site de l’hôpital El-Maarouf

L’idée  de construire un hôpital de référence est en soi, compte tenu de la situation géographique de ce site, mais aussi il est grand temps que disparaissent ces anciens bâtiments  dont leur état de vétusté ne répond à aucune règle d’hygiène et de sécurité pour les patients. Le seul bémol, c’est qu’on ne peut pas assurer une médecine ou une chirurgie de pointe dans un établissement qui reçoit toutes les pathologies, pour des raisons financières et  techniques liées à l’hygiène et au mode de fonctionnement d’un service très spécialisé.

Ainsi, dans un souci de garantir la pérennité des soins de qualité, il serait judicieux de construire un deuxième hôpital à Moroni, qui puisse recevoir les patients souffrant de pathologies légères médicales ou chirurgicale quitte à partager avec l’hôpital de référence et, le personnel médical, et certains  services comme la réanimation, l’imagerie et le Laboratoire. Vous comprenez bien qu’il ne serait pas sérieux d’opérer des hernies et des hydrocèles dans un établissement de référence où l’on pratique de la neurochirurgie ou de la chirurgie cardiaque. A savoir que les pathologies neurologiques et cardiaques   constituent le plus important motif d’évacuation sanitaire à l’étranger.

2/Concernant l’hôpital de Bambao La Mtsanga.

L’ouverture de cet hôpital signe la bonne volonté de nos autorités pour améliorer la qualité des soins des populations d’où mes sincères félicitations à l’endroit de tous ceux qui ont pris cette initiative. Toutefois mon inquiétude demeure intacte quant au risque de limiter l’activité de cet hôpital au même niveau de celle qu’assurent les autres centres de l’archipel, faute de moyens humains.
Aussi serait-il judicieux que d’impliquer directement dans un premier  temps, nos amis Chinois  dans la gestion de cet établissement, mais pour le savoir-faire de leurs médecins sur la médecine et la chirurgie de pointe. Puisque tout le monde est d’accord pour la création progressive de services de pointes, je préconiserais l’ouverture première d’un service de neurochirurgie compte tenu de la demande récurrente d’évacuations sanitaires des patients souffrant d’hémorragie cérébrale provoquée par les HTA (Hypertension artérielle, Ndlr)  ou les traumatismes.

La création d’un service de neurochirurgie à Bambao La Mtsaga, suppose l’affectation de spécialistes chinois et l’ouverture d’un service de réanimation  de pointe,  un laboratoire et un service d’imagerie. Ces services (réanimation, laboratoire, imagerie) pourront répondre aux  besoins des patients des autres centres hospitaliers sans gêner la vocation principale d’un hôpital de référence spécialisé en neurochirurgie et on fera ainsi d’une pierre deux  coups. Il s’agit là de ma modeste contribution citoyenne afin d’éviter d’éventuelles errances stratégiques imminentes en matière de politique de santé. Ainsi personne ne dira qu’il ne savait pas.
A bon entendeur salut

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s