Mon drôle d’électeur….

Par Faïssoili Abdou

Ici, un bureau de vote aux Comores

Ici, un bureau de vote aux Comores

« Voter est une adhésion, un échange de confiance, une réponse positive à une séduction, donc une forme particulière d’acte d’amour.  Par besoin de protection, une partie de l’opinion publique est sensible aux hommes et aux femmes rassurants, à ceux qui, parmi la classe politique, semblent les plus aptes à, sinon surmonter la crise, du moins à l’accompagner », écrivait, en 1996, le journaliste français Alain Genestar dans son livre « Français, si vous rêviez ». Si nous définissons, ainsi, le sens du vote, j’avoue que  les résultats provisoires proclamés, cette nuit du mardi au mercredi 24 février par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) aux Comores m’intriguent. Oui, je me pose un tas de questions en constatant que le candidat du régime sortant  est classé en tête  du trio qui devra s’affronter pour l’élection  présidentielle du mois d’avril prochain.

Mon cher compatriote, cher ami électeur, est-ce vraiment ton choix où est ce le résultat des manigances  de ces truqueurs qui veulent t’imposer un choix qui n’est pas le tien ? Toi que j’ai vu ces trois dernières années battre inlassablement le pavé pour réclamer sans succès de l’eau, de l’électricité, des soins pour les malades, des salaires réguliers, etc… Toi que j’ai vu ensuite, ne voyant aucun signe que tes revendications allaient être prises en compte par les maitres du moment, ranger  tes banderoles, tes pancartes et autres bidons jaunes que tu agitais dans les manifestations, oserais tu faire un tel choix ? Non, je ne le crois pas. Ce n’est pas toi qui a voté pour le candidat de ce pouvoir qui a lamentablement échoué et qui n’arrive pas à satisfaire tes besoins même les plus élémentaires. Non, je n’arrive pas à croire à un tel fait sauf s’il y a dans tes critères de vote quelque chose qui m’échappe.

« L’amour a ses raisons que la raison ignore » dit-on, mais mon cher compatriote, j’avoue que si c’est vraiment ton choix que la Ceni vient de proclamer, tu m’intrigue.  Je dirais même que tu n’es pas sincère avec toi-même. Sinon, pourquoi ce choix suicidaire ? Dois-je conclure que tous ces manifestations dont tu as participé pour réclamer des autorités actuelles qu’ils te fournissent de l’eau, de l’électricité n’était qu’un moyen pour toi de te défouler, de t’amuser ? Sinon, comment du jour au lendemain tu as décidé de remiser au placard tous ces pancartes qui te servaient de support à tes revendications légitimes pour les troquer avec les t-shirts et autres gadgets fournis par les équipes de campagne de ceux là même qui t’on ignoré et méprisé tes revendications.

Dis-moi ce qui se passe, rassures-moi. Ton comportement me désarçonne. Où est ce que tu t’es laissé charmer par le slogan de campagne de ce candidat du pouvoir réclamant comme pour mieux s’assurer que « Ngena mpvu= il est fort, en bonne santé » ? Non, cet homme n’est pas fort. Comme dirait Antoine de la Boétie, « il n’est pas grand que parce que nous sommes à genoux ». Ce pouvoir nous a maintenus dans la misère pour pouvoir nous « acheter » au moment venu. On nous a rapporté comment, le jour du vote, ses affidés ont écumés les régions pour arroser des pauvres électeurs de billets de banque en échange de leurs votes. Et cela se serait fait au vu et au su de tout le monde. Cher compatriote, cher électeur, dis toi que le « Mze nguena mpvu » que tu as voté ce dimanche 21 février est depuis cinq ans le Vice-président en charge de l’économie et des finances du régime en place. A ce poste, il est, après le président de la République, le véritable maitre des choix qui engagent l’œuvre du gouvernement. Tu vois où nous en sommes aujourd’hui ? Durant ces cinq ans tu as vu ce qui est advenu de ton quotidien ? Te rappelles-tu de Handouli, de l’affaire Boulle Mining ? Sais-tu, qu’en reconduisant cet homme, tu optes pour le statu quo?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s