Médias/ Domoni Inter a soufflé ses 10 bougies dans une ambiance chaleureuse

Par Faïssoili Abdou

Domoni inter1

Le Week-end dernier, la ville de Domoni à Anjouan a vibré aux sons de la musique et de la convivialité. Durant trois, la 2ème ville d’Anjouan avait pris des couleurs d’une fête haute en couleur. Pour célébrer ses 10 ans d’existence, la station de radio locale, Domoni Inter a mis les petits plats dans les grands pour satisfaire les Domoniens en général et ses auditeurs en particulier. Une mobilisation de grande ampleur qui a bénéficié d’une intense médiatisation.

Pour toucher les différents couches, les organisateurs ont choisit les meilleurs artistes de l’archipel et les ont réuni sur  une seule scène pour un grand concert. « Un évènement jamais vu dans la région », témoignent les spectateurs. Cinq artistes de l’archipel se sont relayés sur la scène pour émerveiller le public venu nombreux. Outre le  le célèbre rappeur Cheikh Mc et son complice Dadiposlim venus de la Grande-Comore, on a compté le Rastaman Lucky Ben, les groupes Assmin Band et  ZamZam de Domoni, pour Anjouan…..et le Groupe Lathéral  pour Mayotte.

Le programme de la célébration était bien chargé comme chaque année. Les jeunes comme les adultes se sont côtoyés dans le cadre des activités organisées pour la circonstance. Le vendredi 29 janvier, les jeunes des écoles primaires ont commencé à souffler les 10 bougies de la Radio Domoni par une dictée-question préparée par un enseignant choisi par le comité des enseignants du  primaire à Domoni. Une évaluation de la langue française puisque le français reste la langue d’enseignement dans les écoles aux Comores.

domoni inter2

Dans la soirée de ce 29 janvier, plusieurs autres activités, danses et chants culturelles ont attiré non seulement les habitants mais également des invités venus des îles voisines. La compagnie aérienne AB aviation qui figure parmi les partenaires de la radio avait organisée des vols spéciaux avec des prix réduits  pour le week end des festivités afin de donner la chance à ceux qui aiment la culture de venir à Domoni partager le goût de la danse.

« Au début je ne croyais pas qu’on allait réussir car chez nous, très difficile de trouver des sponsors pour nous soutenir. Domoni Inter n’est pas une grande structure. Dans le mois on n’arrive même pas à engranger 200 euros et des factures sont à payer. Toutefois nous avions confiance à nos partenaires locaux tels que l’ONG DAHARI, AB Aviation et les quelques épiceries de la ville qui nous ont donné un peu d’argent», a expliqué  Samir Eddine Naouir, responsable de la Radio à Anjouan.

Le grand spectacle, c’était le samedi soir au stade NAA de Domoni. Au moins 7 artistes ont joué devant un public émerveillé et accro de la musique comorienne. Ce soir-là, personne n’a regretté d’avoir participé au concert. La première fois que la ville de Domoni se met au rang des grands évènements. L’ambiance n’avait pas de limite, le concert a duré près de 6h de temps de 21 h à 3h du matin.

Sur scène, du Rap, du Hip hop, du toirab, du Gamboussi, reggae et Mgodro ont rythmé toute la soirée du samedi. Dans presque les quartiers de la ville on pouvait voir les couleurs de la Radio Domoni Inter ainsi que ses partenaires tels que RFI (Radio France Internationale), la DW Deutsch Welle (Radio Internationale Allemande), Réunion première ……

« Je n’avais pas droit à l’erreur, car déplacer un artiste n’est pas du tout une chose facile n’en parlons pas 10 artistes. J’étais très content lorsque Latéral de Mayotte a répondu positivement à notre invitation, mais aussi avec Watwaniya Production par son manager Assaf qui vit à Paris et qui m’a fait confiance pour mettre à notre disposition 5 artistes comoriens et venir à Domoni. Lorsque nous sommes arrivés à Domoni, nous avons tout de suite constaté que la ville avait soif et avait besoin de voir ces artistes débarquer. Et puisque c’est la première fois qu’une initiative pareille voit se réalise ici, on a dû prendre tous nos engagements afin de faciliter leur intégration dans la ville », confie SoilahNaouirPapamwegne, fondateur et Directeur général  de Domoni Inter. La radio prévoit de mettre en place chaque année l’évènement car tout le monde a était satisfait, le public a dansé et si tout va bien, une prochaine édition sera programmé pour 2017.

« Ça m’a beaucoup plu.  Domoni c’est tout différent des autres régions que nous nous sommes produits. Déjà je découvrais mes autres fans. Mais encore le secret c’est que moi en tant qu’artiste, je vais dans un spectacle le soir, je repars le lendemain avec une sécurité pour ma protection. A Domoni ce n’était pas le cas, j’ai fait 5 jours à Domoni pour un seul concert. Je me promenais en ville et les habitants me saluaient comme si je faisais déjà parti des leurs. Vraiment je remercie les organisateurs et nous souhaitons les soutenir à fonds à ce que cet évènement soit annuel », s’est réjoui Cheikh MC.

Seule la pluie a gâché le marathon cette année. Des trombes d’eau se sont abattues sur tout l’archipel des Comores et les autorités locales ont déconseillé la tenue des activités sportives. Une autre date sera donnée prochainement pour inviter les athlètes à pouvoir courir aussi sous les couleurs de la radio.

La cérémonie des remises des prix aux participants a eu lieu dimanche après-midi 31 janvier, en présence de quelques cadres, peu d’autorités car le pays est en pleine campagne électorale. Toutefois l’assistance a applaudi l’initiative des membres de la radio Domoni Inter. Une radio associative et généraliste. Dans l’île d’Anjouan, la première à émettre sur internet et qui privilégie le partenariat avec les citoyens.

On peut dire que cette année, la radio a pu grandir l’évènement grâce aux associations de la ville de Domoni installées en France telles que ADAL de Lyon, ADAC de la région Poitou Charente, AFA2E de Paris qui ont gracieusement donné leur part pour la réalisation des 10 ans de la radio.

« Des lots d’objets promotionnelles des radio partenaires en plus de ce que nous avons récolté nous ont permis d’offrir aux participants à nos activités. Les jeunes du primaire, les athlètes ainsi que les artistes ont été récompensé.  RFI comme chaque année se mobilise pour nous envoyer des lots, cette année nous avons eu aussi nos partenaires de la DW (Deutsch Welle), la radio Internationale Allemande qui s’est bien occupé de notre anniversaire en nous envoyant ses lots aussi pour nos participants. Je remercie également AB aviation qui nous a donnée des billets d’avion moins chers pour déplacer les artistes et les auditeurs qui nous ont soutenus financièrement car ils ont compris l’importance de Domoni inter », a déclaré tout content, Papamwegne, le principal responsable de Domoni Inter.

Il n’est d’ailleurs pas exclu une prochaine édition du grand concert. Les membres de la radio prévoient d’en faire un événement annuel. Ces derniers doivent juste avoir des sponsors afin de les appuyer pour  mener à bien leur projet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s