La guerre du pétrole a commencé aux Comores! (suite et fin)

Aboubacar Said Salim, homme de culture, écrivain, poète et interprète comorien

Aboubacar Said Salim, homme de culture, écrivain, poète et interprète comorien

Par Aboubacar Saïd Salim

J’affirme que l’objectif principal de tout ce branle bas de combat  est d’arriver à une situation où la classe politique comorienne qui compte tenez vous bien ,72 partis politiques , donc une classe politique incapable de s’unir réellement pour un sursaut national , sera obligée de remettre en cause la configuration actuelle de l’Union des Comores pour aller vers une autre configuration encore plus propice au intérêt de la France. Une confédération bilatérale, par exemple comme l’avait proposé l’éminent professeur Français de droit constitutionnel de l’université de la Réunion, ou carrément selon le schéma  suggéré par Rocard Michel  aux séparatistes  Anjouanais en 1997 d’une Union des Etats des Comores durant les pourparlers d’Antananarivo    à Madagascar.

Comme vous pouvez le  deviner, dans ce combat de la France pour ses intérêts à travers l’affaiblissement des Comores  tous les coups sont et seront permis pour monter la population contre le gouvernement, élections non tenues, pour faute d’argent ou de biométrie fantaisiste qui va chercher jusqu’au nom des ancêtres maternels et paternels tout cela pour contrôler les identités des migrants en circulation illégale dans l’espace Schengen, Mayotte y faisant maintenant partie !

Bien sûr dans le cafouillage qui suivrait une telle situation d’Etat sans représentants légitimes du peuple  il sera plus facile de faire signer tout ce qu’on veut au président qui va légiférer par ordonnance , ou de promouvoir un pion docile si possible de la même ile que le président pour ne pas frustrer Mwali de sa tournante.

L’autre scenario de déstabilisation reste l’élimination du président précédent  qui veut revenir au pouvoir, un président qu’on sait plus favorable aux relations avec le monde non occidental ce qui soulèverait une bonne partie de la population dans les 3 iles

Y’a-t-il une solution pour arrêter la poursuite de la guerre du pétrole  ainsi entamée ? Je dis oui.

 La première solution est que les gouvernants au plus  haut sommet prennent conscience des enjeux de cette guerre et en fassent prendre conscience au peuple par des actions responsables et patriotiques.

La deuxième solution  serait de reporter dans 20  ans l’exploitation de notre pétrole et profiter de ce laps de temps pour prendre conseil auprès de nos voisins  du continent membre de l’OPEP sur la façon de faire des contrats favorables au  pays et au peuple.

La troisième solution serait d’appliquer le principe de la guérilla  à l’adversaire en multipliant ses propres adversaires dans la  guerre du pétrole c’est-à-dire donner l’exploitation à plusieurs pays en tenant compte de la nouvelle configuration géostratégique que j’ai évoquée plus haut qui tend à la réapparition  d’un monde bipolaire .

La quatrième solution  relèverait aussi des arts  martiaux et consisterait à  utiliser la force de l’ennemi à savoir sa capacité de nous séparer et nous diviser contre lui-même ;  en procédant nous même à un séparatisme stratégique amiable, pour éviter un bain de sang qui rendrait une éventuelle réconciliation longue et difficile

Il suffirait alors de revenir à l’esprit de la constitution de 2001 à   savoir tout pour l’ile et un président de l’Union qui inaugurerait les réalisations des îles. Dans cette configuration ce sont les iles qui soutiendraient l’Union sur le plan budgétaire.

 Cette réflexion n’est qu’une façon d’observer ce qui se passe autour de nous et de dessiner des axes éventuels de solutions à la crise du pétrole annoncée avant même la première goutte de ce liquide de la discorde !

Dommage qu’il n’existe aucun noyau de réflexion stratégique au service du pays  mais  si jamais il en existait ce serait sans doute au service de l’étranger

 

Publicités

Une réflexion sur “La guerre du pétrole a commencé aux Comores! (suite et fin)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s