Interview/ Imam Abdillah: « C’est un véritable cachet pour le pays, qui reflète une certaine maturité et une implication forte dans le cadre de la coopération régionale »

Imam Abdillah

Imam Abdillah

Imam Abdillah, est assistant de l’Officier de liaison de l’Union des Comores auprès de la Commission de l’Océan indien (COI). Dans l’entretien qui suit, il nous parle de la prochaine organisation à Moroni du IV sommet des Chefs d’Etats et de gouvernement des pays membres de la COI.

 

Vous êtes assistant de l’officier permanent  de liaison chargé du dossier de la COI. Les Comores reçoivent, le 26 juillet prochain, le IV sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de cette organisation régionale. Quel est précisément  le rôle de votre service dans le cadre de cet évènement ?

D’abord, pour rappel l’Officier permanent de liaison (OPL) est un haut cadre du ministère des affaires étrangères désigné par son Etat pour le représenter auprès de la COI. Le bureau a donc pour rôle de coordonner et animer les actions de la COI au niveau national. Dans le cadre du Sommet, un comité national a été mis en place pour tout ce qui a trait à la logistique mais le bureau de l’OPL assure toujours cette coordination et la liaison entre le ministère et la COI, ainsi que les Etats membres.

Concrètement comment se passe cette  collaboration avec d’une part la COI et d’autre part les Etats membres ?

Chaque Etat membre prend contact directement avec le ministère, selon les pratiques diplomatiques d’usage, pour informer dans tout ce qui les concerne directement (formation de la délégation, plan de vol, rencontres…). La COI quant à elle intervient dans la partie technique, notamment le déroulé du Sommet lui-même et la communication avec l’implication de la présidence malgache (ndlr : C’est Madagascar qui assure actuellement la présidente tournante de la COI).

Quels seront les thèmes à l’ordre du jour de ce Sommet ?

Une réunion préparatoire a eu lieu à Antananarivo le 03 juillet dernier, à l’issue de laquelle un thème a été retenu : « L’indianocéanie, un avenir à bâtir ensemble ». Il faut donc comprendre que la vision tourne autour d’une meilleure intégration régionale entre les Etats membres.

Justement, on parle beaucoup d’un possible changement de nom de la COI, êtes vous au courant ? Quelles peuvent-être les raisons d’une telle initiative ?

Le secrétariat général de la COI a saisi les Etats membres sur cette éventualité. Selon lui, la vision serait d’impulser l’organisation vers un élan plus ambitieux. Je vous suggère d’attendre la décision du Conseil des ministres du 25 juillet prochain pour en connaitre l’issue. Je suis tout autant impatient comme vous d’en connaitre le verdict.

Selon vous, quels sont les retombées que doivent attendre les Comoriens à l’issue de cette rencontre ?

Chacun en ce qui le concerne peut se prononcer là-dessus. Le bureau de l’OPL quant à lui se réjouit de cette opportunité offerte à notre pays pour la première fois de son histoire d’accueillir un Sommet des chefs d’Etats. C’est un véritable cachet pour le pays, qui reflète une certaine maturité et une implication forte dans le cadre de la coopération régionale. C’est une occasion de définir une vision commune et partagé d’un cadre de coopération économique entre les Etats membres.

Propos recueillis par Faissoili Abdou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s